L’ouverture de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen toujours attendue

Prévue pour le 30 novembre, puis reportée au 20 décembre 2021, Celestine ketcha Courtes ne s’avance plus sur les dates.

C’est le deuxième faux pas de Celestinen Ketcha Courtes, la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), à l’opinion publique nationale et internationale. L’ouverture de la circulation sur l’autoroute Yaoundé – Nsimalen n’a toujours pas eu lieu. Cette étape en vue de la CAN 2022 avait été annoncé dans un premier temps pour le 30 novembre 2021. Suite à ce premier échec dû au retard dans l’acheminement du matériel et les imperfections de l’entreprise chinoise en charge de la réalisation du marchéChina Communications & Construction Company Ltd (CCC), la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès (photo), avait déclaré, le 1er décembre dernier, à l’Assemblée nationale, que : « L’ouverture de cette infrastructure est prévue le 20 décembre». Ce qui n’est toujours pas le cas.

Par la suite, Celestine Ketcha Courtes a indiqué que la route sera ouverte avant la CAN sans toutefois s’avancer cette fois-ci à donner des dates. Mais, un responsable du ministère donne une explication à ces balbutiements. « le bateau qui transporte le reste de matériaux a connu du retard, est a débarqué au port de Kribi hier seulement.  Sur le chantier on travaille jours et nuits.  Les derniers matériaux seront à Yaoundé incessamment et le chantier sera bouclé rapidement », souligne-t-il.

L’autoroute Yaoundé – Nsimalen, marché évalué à 100 milliards Fcfa long de 23, 1km sera réalisée en 2 sections : la section dite en rase campagne, longue de 10,8 km et la section urbaine de 12,3 km qui est subdivisée en trois secteurs. La livraison définitive du chantier est prévue pour 2022.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*